Spectacle

J’aime pas l’bonheur

De Marjolaine Minot

par La Cie Marjolaine Minot

du 16 au 21 janvier 2018

C’est au bout de l’impasse du 14 rue Jean Moulin, au milieu d’un bazar où chaque chose posée là en équilibre est prête à tomber, que se cache Claudine. Au milieu des livres qu’on ne lit pas, au milieu des lampes cassées que l’on garde quand-même parce que ça ne serait pas une bonne raison pour les jeter. Claudine s’est retirée du monde. Elle ne demande rien à personne et elle ne veut pas qu’on l’emmerde. Dans son antre familier, Claudine sait très bien comment s’y prendre; au-delà c’est moins sûr.

Plus que la mort qu’elle ne craint plus, Claudine redoute Marianne, sa nièce, qui s’occupe vaguement d’elle parce qu’elle culpabiliserait de ne pas le faire, lui téléphone, s’inquiète et surveille l’heure du départ vers une maison de retraite.

Tant que l’on n’est pas mort, on doit inéluctablement rendre compte de son existence. Claudine refuse de s’y soustraire. Sans manquer pourtant de discernement, l’incrédibilité que lui impose sa vieillesse aux yeux des autres, lui retire peu à peu, par la force des choses, le droit de décider pour elle-même. Claudine doit donc ruser avec sa nièce et doit comme lui prouver son aptitude au «bonheur».

«Entre Chaplin et Desproges, entre Zouc et Tatie Danielle, c’est Claudine, alias Marjolaine Minot: humour grinçant et autodérision, un délice!» Festival Assemblage - Genève

Autour de J’AIME PAS L’BONHEUR de et par Marjolaine Minot par Philippe Minella – Eclat choreographiches Theater

J’AIME PAS L’BONHEUR, cette « chose » fine, tranquille, pertinente puis soudainement cassante sans aucune mauvaise ironie remet les pendules de la vieillesse à leurs places. Léo Ferré a raison quand il avance qu' « avec le temps on se sent glacé dans un lit de hasard, on se sent seul mais pénard ». Elle est comme ça Claudine mais sa singularité cingle les idées qui dorment.

Nous sommes sous le charme et sous le choc de cette curieuse ballade dénuée de tout pathos, de toute naïveté souvent monnaie courante sur le sujet. La « chose » est dramatiquement tranquille, prenant, piquante, mordante. La morsure est à recommander, elle nous vaccine contre notre terrible peur occidentale de la mort et de l'abandon. Nous sommes ici sans nul doute dans la famille d'un théâtre riche de sa pauvreté, riche parce qu'il regarde le monde en face avec exigence et belle humeur; dans un théâtre de l'échange, du partage, de la joie diffuse d'un humour agréablement amère.

Le spectacle de Marjolaine Minot travaillé sous l'oeil et l'oreille de Jean-Martin Roy est à ne pas manquer avant de quitter ce monde. Il nous donne l'envie d'y rester et de savourer les vieux jours, seul mais pénard.

Représentations/Réservations

Voir les détails et réserver maintenant!

Evénement

Ce spectacle a lieu dans le cadre de l'événement Singuliers Pluriel (5-21 janvier 2018).

Distribution

Conception et jeu: Marjolaine Minot
Regard extérieur: Jean-Martin Roy
marjolaine-minot.com

Médias

Tarifs

Catégorie Prix
Abo Singulier Pluriel, normal 90.00 CHF
Tarif normal 25.00 CHF
Tarif réduit (étudiant, AVS, AI, membre) 15.00 CHF

Représentations

Date Heure Lieu Réservations
mardi 16 janvier 2018 20:30 Salle 2 Réserver
mercredi 17 janvier 2018 20:30 Salle 2 Réserver
jeudi 18 janvier 2018 20:30 Salle 2 Réserver
vendredi 19 janvier 2018 20:30 Salle 2 Réserver
samedi 20 janvier 2018 20:30 Salle 2 Réserver
dimanche 21 janvier 2018 16:30 Salle 2 Réserver