Je n'ai pas de remède au vent

Ecriture, jeu, musique : Virginie Janelas


Le 2·21 est soutenu par:

Le Cabaret Littéraire

le 30 mai 2024

Est-il possible d’échapper à ses origines ? Doit-on au contraire tout faire pour les revendiquer ? Seule en scène pour la toute première fois, Virginie Janelas interprète et chante des textes et des compositions personnelles autour de la transmission de l’exil vécu par des générations de portugais·es, dont son père, depuis la Révolution des œillets en 1974. Depuis toute petite, elle en est témoin : les petites et les grandes humiliations, cachées dans les silences d’un homme au visage double, à faire rire la galerie en public mais qui laisse voir toute sa colère et sa frustration dans l’intimité du foyer. Maniant la saudade à la perfection, animée d’une force électrique, Virginie Janelas cherche à localiser l’endroit où se distillent l’héritage et la poétique de l’exil. Ce qui se transmet d’une génération à l’autre. Ce qui lui appartient en propre. Et ce qui la ramène à un pays où elle n’a pas grandi, mais où courent toutes ses racines.

Ecriture, jeu, musique : Virginie Janelas

Représentations / réservations

Réserver jeudi 30 mai 20:30

Tarifs

Catégorie Prix
Tarif normal 25.00 CHF
Tarif réduit (étudiant, AVS, AI, chômeur, membre) 15.00 CHF